Abaissement de la vitesse à 80Km sur les routes nationales

Abaissement de la vitesse à 80Km sur les routes nationales

radar automatique baisse vitesse à 80km

Abaissement de la vitesse à 80Km sur les routes nationales : Chaque année au moment opportun, à la veille des départs en vacances,  lorsque l’Etat compte prendre une décision impopulaire en matière de sécurité routière, on nous annonce les statistiques officielles du nombre de morts sur nos routes. Agacé par la complicité des médias insensibles à l’annonce de l’abaissement de la vitesse à 80Km sur les routes nationales, j’ai cru bon d’écrire un petit mot sur la question. Il va sans dire que le gouvernement veut imposer le 80 km/heure sur route au seul motif que les résultats de la politique de sécurité routière sont mauvais depuis plus de 4 ans et que dans le même temps une étude récente prouve que l’état de nos routes laisse grandement à désirer : trente ans de déliquescence et d’absence d’entretien, on se demande à quoi sert l’argent encaissé grâce à la verbalisation des radars automatiques.

Ce soudain projet sorti du chapeau du magicien 1er ministre Edouard, tellement populaire en ce moment, n’est ni le fruit ni d’une réflexion objective ni  le fruit d’une analyse factuelle de la situation. Je me suis dis qu’il serait bien utile de rappeler à mes concitoyens, lecteurs insoucieux et crédules, que le niveau désinformation devient tout bonnement autant inacceptable qu’inquiétant tant la manipulation est grande, qu’il nous faut tous agir vite.

Qu’attendons-nous pour relayer notre mécontentement alors que nous passons tant d’heures sur les réseaux sociaux à commenter les photos et articles des uns et des autres? Qu’attendons-nous pour interroger nos sénateurs (qui viennent encore de s’augmenter en catimini… sur le dos de nos impôts), députés, maires et ministre dans circonscription, sur leur compte FB, Twitter, sur les blogs, les forums, sur le marché du dimanche, etc.  Soutenons les associations qui font tout pour défendre nos intérêts de conducteur/contribuable lorsque dans le même temps nos gouvernants, eux, font tout pour nous enfoncer et nous priver chaque jour un peu plus de liberté individuelle.

Routes nationales : limiter la vitesse à 80 km/h diminuerait le nombre de morts sur les routes?!

Le business très rentable des radars et de la répression routière vient à nouveau de dépasser un seuil critique avec la complicité des équipementiers de l’Etat, vendeurs de toutes sortes d’engins capables de nous fliquer et de verbaliser à tout moment de la journée. Dans le même temps, un grand nombre d’européens, non concernés par notre modèle répressif, pourront continuer de rouler à donf sans respecter notre code de la route ni les limitations de vitesse. Ils s’en branlent et ne seront que très rarement rattrapés par la justice de notre pays, même avec un système de plaque européenne. C’est une vérité que les médias feraient mieux de dénoncer plus souvent, question de souligner l’injustice de notre système plutôt que de nous enfumer tout au long de l’année, partisans de statistiques gouvernementales aussi erronées qu’invérifiables.

Tous ces chiffres ne reposent sur aucune étude sérieuse indépendante déjà publiée. Mieux encore, la dernière étude récente indépendante publiée ce mois-ci par l’association « 40 millions d’automobilistes », nous informe qu’un grand nombre d’accidents est causé par l’état de nos infrastructures, bien plus que par la vitesse ou le comportement des automobilistes. C’est dire que la baisse de la vitesse ne servira qu’à remplir les caisses de la sécu et non à financer les travaux de remise en état du réseau routier et c’est regrettable.

Comment se fait-il que les conclusions de l’expérimentation de la limite à 80 km/h qui a duré deux ans sous Hollande/Valls ne soient toujours pas publiées  6 mois après la fin de l’expérimentation ? Pourquoi ne nous indique-t-on pas les caractéristiques précises des accidents qui se produisent sur les routes au point de justifier une telle décision? Si les conclusions étaient si parlante dites-vous bien que les ministères se seraient empressés d’en diffuser les conclusions.

Abaissement de la vitesse à 80Km sur les routes nationales

Comment encore croire à de telles affabulations. Quand on voit le business qui ne se cache presque plus derrière cette volonté de nous désinformer en douce à propos de l’insécurité routière, on conçoit bien que la volonté des pouvoirs publiques c’est d’imposer la taxe sur les départs en vacances des honnêtes citoyens. Sous couvert d’un seul prétexte : Nous protéger de « la violence routière » et garantir ainsi la sécurité des automobilistes les plus sages. Mensonge organisé et entretenu avec le soutien de l’incontournable Chantale Perrichon présidente de l’association de défense des victimes de la violence routière. Je n’ai rien contre elle mais elle est systématiquement invitée et interviewée à la TV pour nous donner un avis très positive à l’égard de la répression routière et en justifier la férocité. Elle s’empresse sur BFMTV de répondre aux questions des « journalistes » pour nous endormir en faisant de la « pédagogie » de masse, abondant ainsi dans le sens de nos ministres « personnellement favorables à une baisse de la vitesse à 80km ».

Bref, ces grands cons qui gouvernent et ne circulent jamais en voiture sauf avec chauffeur n’en ont rien à cirer de notre avis sur la question. Ce projet de diminuer la vitesse à 80km, faisait-il partie du programme du président Macron? Je l’ai pas beaucoup entendu parler de ça durant son année de campagne! Il serait temps que nous le rappelions à nos députés « en marche » ainsi qu’à leurs ministres. Et surtout à grand regret, aucun journaliste durant une conférence de presse ne s’empresse de demander au président Macron son point de vue personnel sur ce sujet. Tous complices. La télévision en tête, TF1, FranceTV, BFMTV, complices de l’arnaque d’Etat, de la corruption passive. Ils évitent scrupuleusement de diffuser sur leurs blog et les forums tout commentaire ou article sur le sujet qui pourrait contrer la thèse officielle. Chaque année comme par hasard, le nombre de morts sur les routes augmente, vous n’aurez jamais l’occasion de dénoncer publiquement cette arnaque, c’est comme ça. Voyez par exemple :

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/quelles-raisons-expliquent-la-hausse-du-nombre-de-morts-sur-la-route-967041.html

Regardant ce sujet, qui n’est rien d’autre qu’un rideau de fumée, j’ai pensé qu’il serait bon de commenter cela sur leurs site internet mais malheureusement, comme d’autres contestataires, mes commentaires n’ont jamais été publiés, comme par hasard. Les bienfaits de la démocratie sauce 2.0 sur les réseaux sociaux!

Abaissement de la vitesse à 80Km sur les routes nationales

Réduire la vitesse autorisée à 80 km/h sur les nationales, une mesure efficace?

Chaque année les médias nous ressortent leur fameuse « hausse considérable » du nombre de morts sur les routes au mois de mai, juin et juillet, et maintenant en décembre avec les fêtes… pipot-pipot! Mais rooooo … ça fait peur, et il faut faire peur aux Français. Chaque année à la même période on y a droit, même le service public d’information de France-TV vient nous rappeler indirectement que cet été sur les routes, la répression et l’impôt indirect seront de nouveau justifiés. Grâce à une statistique sortie de son contexte, les journalistes deviennent le relai officieux du ministère de l’intérieur en transformant un mensonge en « un vrai fait divers ».

La vérité la voici, chacun est en mesure d’analyser ces chiffres : Il faut juste rappeler pour mémoire que depuis 1980, le nombre de morts sur les routes est passé de 14000/an à 3500 en moyenne… 75% de baisse en 30 ans… c’est ça la vraie et unique statistique qui vaille!  3500 morts par an pour 36 millions de véhicules en circulation, contre 14000 morts/an pour à peine 12 millions de voitures début des années 80. Qui dit mieux? Le résultat serait insuffisant? Les routes n’ont quasiment pas changé en vingt ans mais la quantité de véhicules a été multipliée par trois. Que faudrait-il? Atteindre le seuil de zéro mort et zéro blessé sur nos routes? C’est tout simplement impossible. Alors le juste seuil c’est combien pour qu’une baisse de la vitesse soit vraiment efficace?

Dans un monde ou la vente de voitures neuves est un moteur de croissance et de création d’emplois (l’Etat ne cesse de nous le rappeler), les journalistes nous expliquent qu’il y a une hausse exponentielle du nombre de voitures sur les routes, cause d’accidents, et qu’en même temps ça aiderait notre économie. Donc il faudrait de moins en moins de conducteurs sur les routes pour avoir de moins en moins d’accidents mais plus en plus de voitures??? Donc des voitures vendues qui ne circuleraient pas? Cela semble-t-il logique? Dans un pays où la moyenne nationale est de deux à trois automobiles par famille?! Comment peut on continuer de dire autant de conneries?

Même avec le meilleur comportement routier au monde, et même avec des voitures robotisées sur rail, il y aura encore des accidents et des morts, comment peut-on y échapper? Un accident reste un accident. Rapporté au nombre de véhicules, il est clair que la mortalité sur la route baisse et que ce chiffre est négligeable au regard d’un grand nombre de risques quotidines négligés par les médias et l’état, tout comme le nombre de victimes du terrorisme et d’agression. Trois fois plus de voitures sur les routes et quatre fois moins de morts dans les accidents, que vous faut-il de plus svp? Réduire la vitesse à 10km partout? on revient au cheval et à la charrette?

Un autre constat alarmant est le suivant : Aujourd’hui, en 2017, les Français se déplacent en voiture à 50km de moyenne toute l’année, nos ordinateurs de bord peuvent l’attester.  La France tourne au ralenti, sauf bien sûr dans la sacrée sainte capitale ou le nombrilisme est tel que nos dirigeants n’ont même pas encore fait le lien entre vitesse moyenne et capacité de croissance. Les économistes ont-ils travaillé sur la question? Quand un pays promeut le véhicule comme moyen de liberté et de développement économique mais que d’un autre côté on  circule au ralenti, ça coûte combien de points de croissance par an? Se rendre à son travail ou à un RDV quelconque à 50km de chez soi pour perdre 2 à 3 heures dans les transports, ça coute combien en pollution et en croissance? La répression routière est aussi un plafond de verre qui empêche l’économie de se développer car la peur des usagers incite à se déplacer le moins possible et le moins loin. Pour cause, même les livraisons de paquets et courriers en vélo finissent par être plus rentables qu’en voiture et scooter… c’est pour dire. Le jour où la vitesse sera rapportée à 0km sur route alors oui y’aura peut être moins de morts sur les route mais on pourra, faut-il l’espérer, tous travailler à domicile!

La mort sur la route est une tragédie pour les familles de victimes ça va de soi, mais nous faire croire que chaque année le nombre de mort augmente de  10% ou 19% comme en 2015, pendant les vacances d’été, ça s’appelle un gros mensonge et les téléspectateurs ne sont plus dupes depuis longtemps. 10 ou 20 morts de plus sur une année c’est peanuts! Il y aura toujours, malheureusement, des accidents et des morts sur sur la route, le risque d’accident « 0 » est impossible, il faut savoir se contenter des chiffres que nous avons en particulier quand on voit l’évolution depuis 30 ans.

Ce que les JT ne répètent pas parce que ça ne rapporte rien au gouvernement, c’est le nombre de morts dans les accidents domestiques : 20000/an (morts et blessés graves), l’Etat et la TV s’en préoccupent-t-ils autant? Le nombre annuel de morts causé par le cancer, ça intéresse les médias? Non. On en parle peu et bien moins souvent car ça ne rapporte rien et on ne peut pas verbaliser quelqu’un qui risque se blesser avec un perceuse ou une échelle, ou en abusant de la cigarette! Quoi que les fumeurs sont aussi considérablement taxés, sans que la baisse du nombre de fumeur soit fulgurante.

Idem pour les maladies graves : Que fait on pour enrayer les maladies causées par la pollution de l’eau par exemple? Ou comme la gestion de l’eau potable, placée entre les mains d’entreprises privées, délégataire du service public et dont la seule motivation est le profit immédiat. Pourquoi les médias de masse se concentrent-ils sur les accidents de la route? Pourquoi les médias ne relaient-ils pas la vérité? On se le demande.

Pour conclure, la voiture étant nécessaire à tout le monde pour aller bosser le matin et « l’Elite », qui n’en à pas besoin, se moque pas mal du malaise des Français qui doivent prendre la route chaque jour même pour un rien. De Sarko à Macron ils se disent qu’après tout y’a des taxis, des transports en commun, des vélib, des trams, alors que les Français se démerdent avec ça! Qu’il roulent à 50km, en voiturette ou en mobylette ou empruntent les transports en commun comme si c’était possible partout sur notre territoire.

Comme si c’était ça le signe d’une civilisation avancée : Inventer l’automobile pour finalement rouler à la vitesse d’une mobylette tout au long de l’année.

Je reste convaincu pour ma part qu’un jour et le plus vite sera le mieux, nous tous, automobilistes allons devoir nous mobilier en force, c’est ce que la ligue de défense des conducteurs dénonce depuis des années pour que nous tous, citoyens, prenions part à la mobilisation contre cette grande arnaque d’Etat à la sécurité routière. Actuellement elle organise une grande consultation sur la vitesse et le sécurité, question d’en tirer des conclusions utiles, je vous invite donc à participer autant que possible, tout comme moi pour essayer de faire bouger les lignes.

Liens connexes :

Abaissement de la vitesse à 80Km sur les routes nationales. Diminution de la vitesse à 80Km sur les routes nationales. Limitation de la vitesse à 80Km sur les routes nationales. Abaissement de la vitesse à 80Km sur les routes nationales. Baisse limitation de vitesse à 80km/h.