Chorus, Flanger, les bonnes pédales vintage pour enrichir votre pedalboard

Chorus, Flanger, les bonnes pédales vintage pour enrichir votre pedalboard.

Fender Bassman

Comme tous les guitaristes, j’ai moi-même connu ma période pédalier multi-effets ou rack multi-effet. A chaque fois, on s’en accommode quelques temps, puis on est tenté d’essayer de nouvelles choses, plus modernes, offrant plus de possibilités. Finalement on se trompe souvent, on se complique la vie puis on obtient difficilement le son que l’on rêvait d’avoir au début. Entre parenthèses, les connaisseurs savent que ce qui fait LE SON c’est d’abord le guitariste, la qualité de son amplificateur et de sa guitare. Ces deux première composantes font la différence : je vous souhaite bon courage pour sonner avec une gratte à 100€ et un ampli 15W à transistors chinois toute « pourrite », à moins que ce soit un objectif de votre part mais je doute qu’il soit sincèrement possible de sonner correctement.

Le son peut se travailler en choisissant les meilleurs composants et en trouvant une association originale guitare>>effet>>ampli>>speaker. Le frein c’est d’abord le prix alors patience, essayez de faire au fur et à mesure et de conserver les pédales qui répondent à vos exigences sonores avant d’essayer d’en changer. A ce propos, la vente en ligne est intéressante : vous avez toujours 7 jours pour essayer un effet et de décider ou non de le conserver ou de le renvoyer au vendeur.

La plupart d’entre nous rêvent d’avoir « LE SON » de notre (ou de nos) guitariste favoris, ou peut-être d’arriver à trouver une combinaison miracle qui fera NOTRE SON personnel, spécifique et reconnaissable entre mille. Avec les multi-effets c’est toujours la surenchère, on croit l’exploit possible mais ça ne suffit jamais et finalement on obtient un son peut être très PRO pour le home-studio mais insipide, trop propre ou trop électronique, trop industriel, conventionnel. C’est rarement possible d’avoir le même son que les guitaristes stars avec ce genre d’appareil.

Chorus, Flanger, les bonnes pédales vintage pour enrichir votre pedalboard.

pedalboard stack Eric Johnson Matos

Les grands guitaristes qui parcourent les scènes internationales disposent généralement d’un arsenal difficile à reproduire compte tenu de la rareté du matos utilisé et de son coût : Regardez l’équipement d’Eric Johnson par exemple, et ça fait peur… C’est pourtant de cette façon là que l’on obtient UN son spécifique. Alors il faut expérimenter sans relâche, tester des combinaisons d’effets en tout genre, tester l’assemblage des pédales puis y rajouter pourquoi pas un rack d’effet, un pré-ampli, un ampli de puissance, etc, etc. Les possibilités ne manquent pas, suffit de chercher sur le net pour trouver des combinaisons improbables mais drôlement efficaces. Mais il est vrai qu’il faut aussi des moyens financiers. Si vous êtes connaisseurs, vous savez sûrement qu’avec un Fender Bassman 59 vintage (ou RI) raccordé à une deuxième enceinte Marshall 4HP de 10, une Gibson Lespaul ou une Stratocaster USA, vous risquez fort de bien envoyer la poudre et de faire sauter les vitres de votre immeuble avec un GROS SON non-saturé, bien rond, précis, et très puissant. Si vous rajoutez une dose d’overdrive ou de disto il est certain que ça risque de bien pulser (question de goût).

Bref, l’objet de cet article est de parler des pédales qui méritent le détour dans le registre des effets dits de modulation. Celles dont vous ne serez jamais déçu et qu’il serait bon d’acheter aujourd’hui avant que les prix explosent, avant que certaines d’entre elles ne rentrent dans le cercle des pédales de collection. Ces effets que l’on nomme parfois « vintage », s’adressent aux guitaristes expérimentés désireux d’affiner leur sonorité, d’avoir le vrai son analogique sans avoir à modifier les réglages d’effet à chaque morceau interprété en studio ou sur scène. Pour obtenir de la qualité et de la finesse sonore, vous pouvez vous compliquer la vie avec des multi-effets qui offrent un tas de possibilités mais au bout de compte rien de vaut un bon « pedalboard » composé d’une série de petites ou grosses pédales bien choisies en fonction de votre style et du son dont vous avez besoin en fonction de l’usage (studio ou concert). Vous pourrez aussi combiner votre « pedalboard » avec un multi-effets si ça vous chante.

Donc, si vous souhaitez associer plusieurs pédales d’effets, vous vous demandez surement quel Chorus, quel Flanger, quelle Fuzz ou disto utiliser. Je donne mon avis modestement, j’ai fait quelques tests sur différents modèles de pédales depuis la fin des années 80. J’ai retenu plusieurs modèles d’excellente facture.

D’abord je vais vous recommander les modèles suivants pas uniquement parce que j’en possède certaines, mais parce que je reste encore bluffé par leurs sonorités absolument sublimes même 20 ans après, et puis parce que vous pouvez encore faire des affaires et en acheter à bon prix dans les dépôts/vente ou dans les « cash converters » :

chorus vintage boss ce2

Chorus, Flanger, les bonnes pédales vintage pour enrichir votre pedalboard.

Chorus Boss CE2 (de octobre 1979 à novembre 1982) made in japan (MIJ) de 80€ à 180€ en fonction de l’année et de l’état général de la pédale : Roland précisa avoir stoppé sa fabrication en 1984 mais pourtant, ce chorus fut produit jusqu’en 1990. Le CE2, chorus analogique, utilise en partie le circuit de chorus des amplificateurs Roland Jazz-Chorus JC 120, il est déconcertant de simplicité mais ses qualités électroniques et sonores en font l’un des chorus les plus recherchés du moment. Le modèle plus ancien CE1 utilise quand à lui un circuit identique au JC120. Cette petite pédale de chorus bleue offre 2 potentiomètres, un de niveau de chorus et l’autre pour moduler la profondeur d’effet ou variation de courbe. Les vraies et plus anciennes CE-2 sont reconnaissables au numéro de série étiqueté à l’intérieur de la pédale sous l’emplacement de la pile. Autre signe, l’étiquette du constructeur collée dessous : les plus anciennes sont nommées « Black Label » pour l’étiquette noire collée derrière la pédale (C’est valable d’ailleurs pour toutes les pédales Boss de cette période), la vis de fermeture du capot était métallique (silver screw) et un an plus tard la vis de fermeture disposera d’un embout en plastique noir (black screw).  Les modèles un peu plus récents à partir de 1984 ont une étiquette verte « Green Label » toujours MIJ et les 4 vis d’ouverture du boitier sous la pédale sont noires également. A partir de 1987 et jusqu’en 1990, ces pédales furent fabriquées à Taiwan, elle n’étaient pas tout à fait de même qualité en ce qui concerne les composants. Pour conclure, ce Chorus et d’excellente qualité, dispose d’une sorte de bypass et ne produit donc aucun son parasite, quasiment pas de souffle ou grésillement y compris avec un niveau d’effet élevé. Le chorus lent est somptueux à haut volume, clair, profond, brillant et net, cette pédale offre un BEAU son précis, ce que l’on attend en général d’un chorus de qualité… en particulier quand on a mis ce prix là dans une pédale. Je vous le recommande vivement, sachant qu’en plus, il est facile de changer rapidement entre 2 ou 3 réglages des plus utilisés dans vos combinaisons sonores. Dépêchez vous car les prix grimpent sérieusement sur ce modèle depuis 2 ans, en particulier pour les séries MIJ « black label » avec « Silver Screw ».

Voici une démo audio de cette pédale modèle 1983, enregistrée avec mon Fender Pro Junior, volume à mi-course, tonalité idem, micro Sure SM57 devant l’ampli enregistré simple sans plus d’effet qu’une légère reverb sur la piste du mix et le chorus Boss CE2 raccordé à l’ampli. J’ai commencé l’enregistrement sans chorus : je joue un exemple et ensuite j’enclenche la pédale, tout le reste de l’essai c’est en modifiant les positions des potentiomètres de réglage de la pédale et les positions des micros de ma strat.

Bref j’improvise quelques arpèges et rythmes pour vous donner une idée de ce que ça donne en son clair…plutôt mignon comme son! Le grésillement qu’on entend parfois est dû (malheureusement) aux basses qui font vibrer le ressort merdique de la prise jack côté ampli (en sortie de la prise qui arrêtait pas de vibrer et je m’en suis rendu compte qu’après…désolé j’aurais dû prendre autre chose).

Test audio pédale Boss Chorus CE-2, impro avec pédale et reverb sur Fender pro junior + Stratocaster American Standard 1994 (différentes combinaisons de micros).

————————————————————————————

Ibanez Chorus CS-9 fabriquée au début des années 80 par le fabricant et sous-traitant Maxon, c’est encore et toujours une merveille du MIJ et version améliorée du CS-505 analogique également excellent pour son époque avec ce son si distinctif.

ibanez-chorus-cs9

Chorus vintage Ibanez CS9

La CS-9 a été fabriquée jusqu’en 1985 puis ré-édité au début du siècle en respectant les normes des premiers modèles. Je n’ai pas trouvé d’information vraiment officielle et détaillée sur le sujet. Cette pédale de chorus est également d’excellente qualité et offre deux particularités supplémentaires à la CE2 de chez Boss : elle simule un chorus de type Leslie (léger effet de speaker tournant) et dispose d’une sortie stéréo cad deux sorties jack, ce qui permet avec deux amplificateurs d’avoir un véritable effet tournant de chorus-leslie. Là encore le son est TOP, deux réglages, vitesse de chorus et largeur. Pour le coup on peut dire que ce chorus offre une large plage de fréquence et vaut largement les effets numériques du moment. Les potentiomètres sont très précis, la pédale ne procure aucun souffle, pas de mauvaise surprise. Vous pouvez acheter ce modèle les yeux fermés (si vous en trouvez encore) je peux vous garantir que vous ne serez pas déçus par votre achat. Les modèles anciens sont reconnaissables au numéro de série et à la marque du fabricant Maxon gravée au dos du cache batterie, et parfois même imprimée sur le bord de la carte électronique. Dans un « pedalboard » c’est un chorus qui peut faire la différence. Cette pédale est également customisable en y remplaçant quelques composants par ceux vendus par Fromel Electronics aux Etats Unis. Ces nouvelles résistances permettent d’accentuer l’effet Leslie et d’agrandir la plage d’effet, d’améliorer la qualité sonore globale.

BC9 Ibanez Chorus stéréo leslie

Ibanez Chorus BC 9

La version « plus » améliorée de la pédale CS9 sortie en 1981 est également fabuleuse : la Ibanez Bi-chorus BC9, rare est particulièrement appréciée des connaisseurs. La pédale bi-chorus offre deux canaux séparés stéréo, cad un réglage de chorus pour le canal droit et un autre réglage pour le canal gauche (A et B). Vous pouvez envoyer un effet chorus en panoramique droit et un vibrato sur le panoramique gauche. Pour ceux qui disposent d’un équipement stéréo en studio ou de 2 amplis pour la scène, je vous garantie le MEGA SON super planant pour vos arpèges et rythmiques. A essayer absolument si vous avez le budget car celle-ci s’échange pas en dessous de 160 à 200€ pièce.

Très beau chorus pur et profond, en particulier sur scène pour des ballades à rythme lent : vous balancer un arpège avec quelques notes et c’est l’enfer, mais en stéréo. Cette pédale n’a pas plus d’intérêt que la CS9 si vous jouez mono sur scène et en studio.

Mattez la vidéo suivante piochée sur Youtube, un comparatif des 3 chorus en question par un connaisseur américain qui visiblement ne connais que les bonnes pédales d’effets. Entre nous, je préfére la pédale Boss CE-2, moins marqué niveau sonore plus conventionnelle et polyvalente avec une sonorité moins aiguë elle offre moins de possibilité que la CS9 mais un son passe-partout qui peu s’intégrer facilement dans un son saturé, cruch voir bluesy. Enfin c’est une question de goût, je vous laisse essayer vous jugerez pas vous même.

Maintenant que vous avez eu un peu d’informations sur les pédales de chorus très 80’s, je vous présente pour finir une pédale de Flanger qui mérite également que l’on s’attarde dessus. Pour les fans de son spatial à la Andy Summers, genre « walking on the moon » ou pour accentuer une grosse saturation et faire péter vos harmoniques, même Joe Satriani ne s’est pas planté dans son choix, voici la fameuse Ibanez Flanger stéréo FL9. Là encore du pur analogique stéréo de très bonne facture avec bypass. Inutile de vous dire qu’aucune pédale actuelle n’offre des circuits de cette qualité à moins de mettre 200€ sur la table, et pour les amateurs de gros son plus saturé, ça fait effet…sans jeu de mot. Pour vous lancer à 180 la noire dans des maudites gammes mineures mélodiques diagonales ….humm je suis sur que quelques uns vont aimer cette pédale et user leur Floyd Rose.

Dans l’esprit vintage de la marque, il faut souligner également la qualité des modèles FL-301 en 18 volts et FL-303 , les deux offrent un son

Pédale ibanez FL303 vintage

Flanger Ibanez Vintage FL303

doux, chaux, réglage « regen » qui permet d’accentuer la vitesse de répétition, la rapidité de l’onde et qui modifie la profondeur global de l’effet. Ces effet se font rares et sont déjà un peu sur-évalués mais aucune mauvaise surprise en achetant ce genre d’effet, très pro et polyvalent pour la scéne.

Dans tous les cas de figure, il faut savoir que monter son « pedalboard » custom peut vite couter plus chère qu’un multi-effets numérique et midi, mais la qualité globale du son final sera véritablement supérieure à un multi-effets milieu de gamme.

Chacun des effets disposant de leur propre circuit et de leur propre niveau de sortie, l’organisation de la chaine d’effets (l’ordre des branchements) peut varier en fonction de votre syle et de votre jeu, la encore les variations sonores et possibilités de montage sont nombreuses voir infinies. La précision de chacun des effets apporte aussi son lot de surprises lorsque vous commencer à travailler la construction d’un son personnel et distinctif.

Tout ça pour dire que ces quelques vieilles pédales de modulation permettent de se distinguer, de sonner différemment, commes les bons vieux amplis à lampes. Elles apportent une véritable valeur dans votre chaine sonore personnelle. Elles influenceront votre façon de composer et de jouer, c’est surement pour ça que les grands guitaristes continuent de les utiliser. Si vous le pouvez, lâchez-vous et tentez le coup, vous le regretterez pas et pire encore, c’est le genre d’engin que vous ne voudrez plus revendre dès lors que vous y aurez gouté…ce qui explique surement leur prix sur le marché.

😉 Bon tests et amusez vous bien.