Blog articles guitares Fender - Jean Seb Maingot

Passion guitares Fender, pédagogie, matériel guitariste

chainage-pedales-effets

Comment brancher les pédales d’effets pour guitare en cascade?

Comment brancher les pédales d’effets pour guitare en cascade?

 

Sur ce point, je vais vous transmettre des informations plutôt conventionnelles récupérées de ci de là depuis une vingtaine d’année auprès de professionnels ou dans la presse spécialisée, mais qui ont pour unique but de vous aider à fabriquer VOTRE propre son et à bien gérer vos branchements…Ça vous permettra d’éviter effet larsen et autres sons parasites désagréables générés par la chaîne d’effets en cascade.

pedal board chainage d'effet pour guitare en cascade

pedalboard professionnel

D’abord, sachez qu’il n’y a pas de règle officielle mais les ingénieurs du son habitués à traiter le signal depuis leur console d’enregistrement savent ce qu’il faut faire ou éviter de faire pour obtenir un son propre à l’enregistrement, dont le niveau de sortie est correct et exploitable,  et qui dénature pas trop le signal d’origine de votre guitare. Le traitement infligé au signal d’origine par vos pédales d’effets nécessite de respecter un ordre pour obtenir le meilleur rendu possible, et ce sans qu’un effet vienne influer sur un autre de façon trop désordonnée ou aléatoire, sinon le résultat est incontrôlable et le son dégueulasse. Par exemple, il est dommage de traiter le signal avec un égaliseur paramétrique en début de chaine alors que finalement il est plus utile en bout de chaine pour traiter les fréquences qui le nécessitent, et nettoyer ainsi le son global généré, quelles que soient les pédales enclenchées. Ce genre d’égaliseur permet d’optimiser de façon précise les fréquences du signal naturel ou de l’affiner quand il supporte les déformations apportées par l’usage des effets spaciaux (Flanger, Delay, Chorus, etc).

Lorsqu’on veut brancher les effets en cascade, il vaut mieux respecter une certaine logique du traitement du signal pour obtenir le meilleur résultat possible. Il n’est pas nécessaire d’avoir tous les effets présentés dans les exemples ci-après, mais respectez le mieux que possible cet ordre, quel que soit le nombre de pédales et pédaliers utilisés.

D’abord vous pouvez essayer les astuces suivantes :

  1. Placez la pédale de volume ou le noise gate après le delay pour couper les répétitions avec précision ;
  2. Placez les égaliseurs en fin de chaine, l’égaliseur graphique en premier et paramétrique en dernier ;
  3. Placez l’effet dans la boucle d’effets de l’amplificateur si vous en avez une (surtout pour le delay) ;
  4. Placez le chorus après le delay ;
  5. Placez la Fuzz ou la Fuzz-octaver avant la wha-wha en particulier s’il s’agit d’une Crybaby ;
  6. Placez les effets tournants (Leslie, Univibe) à l’emplacement des chorus ou Flange mais après le chorus si celui-ci n’est pas stéréo ;
  7. Placez toujours la wha-wha en début de chaine et éviter de la brancher dans la boucle d’effets ;
  8. Evitez de placer le delay avant la distorsion, fuzz ou over-drive quelconque.

Vous constaterez en respectant ces régles qu’il est plus facile de gérer et de régler le son et que c’est d’ailleurs plus efficace que la plupart des pédaliers multi-effets disponibles sur le marché. Je juge pas le niveau de gamme du multi-effets mais si vous n’êtes pas un pro de l’enregistrement studio et que vous êtes souvent sur scéne, le chainage des pédales reste ce qu’il y a de plus efficace pour avoir un son propre et facile à gérer ou modifier même en plein concert. Je tiens quand même à préciser qu’il a des régles certes, mais que tout est possible : Jimi Hendrix a laissé un héritage non négligeable à ce sujet! Ses expérimentations permanentes ont permis de découvrir de nouveaux effets et de nouvelles méthode d’utilisation des effets, comme l’effet Leslie ou l’octaver par exemple. Vous pouvez par exemple essayer de brancher la pédale d’octover avant ou après la fuzz vous allez voir par vous même le résultat en fonction du modèle ou de la marque de pédale utilisée.
Voici quelques exemple lambda qui servent de base au chainage des effets en cascade :

chainage de pédales d'effets

Sur cette base, et en respectant l’ordre donné, voici plusieurs combinaisons possibles exploitées par quelques guitaristes professionnels disposant d’amplificateur ou pré-amplificateur équipés d’une boucle d’effet. Vous pouvez alors exploiter les effets de façon différente tout en respectant l’ordre de branchement des pédales. Les résultats différent selon le type d’amplificateur et la qualité de la boucle d’effet.

exemple-chaine-effets-1

Voici un exemple utilisant uniquement la boucle d’effet de l’amplificateur, guitare sans pédale. Si vous utilisez un pédalier multi-effets vous devez disposer d’une sortie spécifique pour utilisation via une boucle d’effet y compris avec une table de mixage pour une prise direct et un retour amplifié.

chaine-effets-exemple-2

Sur cet exemple on utilise les pédales jouant sur le gain ou la dynamique en entrée d’amplificateur conventionnelle, tous les autres effets spaciaux et spéciaux directement dans la boucle d’effet. N’oubliez pas que sur certains amplificateurs vous disposez de plusieurs entrées pour la guitare. Souvent une prise avec un niveau « hight » et une autre niveau « low ». Si vous avez une guitare à niveau de sortie élevé et que vous voulez faire saturer ou « cruncher » l’amplificateur naturellement, branchez vous dans la prise « low » et booster le volume de la guitare, vous ajusterez ensuite l’égalisation de l’amplificateur. En revanche, si vous voulez conserver un son clair même à haut volume branchez vous dans la fiche « hight » qui offre un son plus brillant, plus médium aigu mais qui est prévue pour recevoir un signal d’entrée plus élevé. Cette prise d’entrée et idéale si vous utilisez une guitare équipée de double bobinage et donc d’un niveau de sortie élevé et accompagnée d’une ou plusieurs pédales de distorsion (genre fuzz+overdrive ou autres combinaisons).

chaine-effets-exemple-3

L’exemple suivant est celui à suivre si vous disposez de deux amplificateurs et d’une ou plusieurs pédales d’effets stéréo équipées de deux sorties symétriques.

C’est aussi le cas pour la majorité des pédaliers multi-effets. N’oubliez pas dans ce cas de figure, de placer la reverb stéréo en dernier, ou la pédale d’écho/delay. Dans ce genre de situation, l’égaliseur graphique peut se placer avant les effets spaciaux mais vous risque de vous faire bien chier pour obtenir une égalisation propre et efficace. Pour ma part, je zappe l’égaliseur et utilise la tranche d’égalisation de l’amplificateur.

chaine-effets-exemple-4

Pour la suite je vais essayer de vous retrouver plusieurs exemple de branchement de pédales d’effets de guitaristes connus pour vous aider dans la quête du son magique. Je vais vous préparer également un article sur la description des différentes catégories d’effets disponibles sur le marché. Consultez également un autre article sur le chainage des pédales d’effets pour guitare.

Bonne lecture et merci pour vos commentaires.

 Pour info, pour ceux qui aiment customiser leurs grattes, si vous recherchez des pièces genuine Fender pour Stratocaster ou Telecaster, manches, corps, loaded pickguard ou accastillage, y’a pas que Stratosphere sur ebay… y’a aussi le custom shop fender franceguitare

Précédent

Réglage guitare : inclinaison du vibrato sur Fender Stratocaster.

Suivant

Manches Fender Stratocaster et Telecaster

  1. ma pédale HEAVY TONE et Delay DD7 sont impossible a brancher ensemble .

  2. Quand vous écrivez « placez la fuzz avant la wah-wah » cela signifi sur un schéma « guitare, fuzz, wah » ou « guitare, wah, fuzz »
    Je vous serai reconnaissant de m’apporter cette précision.
    Musicalement michel.

    • le schéma hendrixien de la dunlop wha wha c’est la suite Guitare>Fuzz>wha, dans la pratique, il est préférable de place la fuzz du côté overdrive/disto mais ça mérite d’essayer en fonction de la fuzz et de la whawha utilisée, voir comment ça sonne et si ça apporte satisfaction ou pas…

  3. Nom Laurent

    merci pour toute ces précist’ moi j’utilise cette configuration sachant que sur mon vox ac15 c1 je n’ai pas de send/ retour,
    Pédalé berhinger sm 200, disto vox satchurator, delaylab de vox, chorus flanger cf 7 de ibanez, j’etais
    Déjà très satisfait de mon son mais j’y est ajouté un equalizer a bande le mxr ten bande et ensuite un equalizer paramétrique le artec.
    Pour relevé l tout un booster T-Rex
    Cette configuration donne de bon résultat.
    Puis un booster le booster t-rexpour relevé le tout et maintenant c’est un Regal j’arrive a pousser les harmonique qui me plaisait tant avant de rajouter l’equalisation,

  4. forest albert

    bonjour,
    comment brancher 1° .. ampli vox … alesis q20, ariab mk2….compresseur….récepteur (seneizer) ?? merci

    • comment? et bien tu essayes aprés lecture de cet article et puis tu vois… puis si ça va pas t’essayer autre chose. J’ai pas la solution miracle et n’ai pas essayé toutes les combinaisons possible sur cette terre. bonne continuation.

  5. Merci pour la précision du post.
    Une question me taraude après lecture attentive:
    règle 5: placer l’octaver (un boss OC-3) avant la wah-wah (une Mister crybaby EW95-V)
    règle 7: placer la wah-wah en début de chaîne.
    Du coup, sachant que j’avais placé l’octaver en fin de chaîne après la série compresseur-overdrive-disto, ce qui me semblait logique (mais va savoir!), je suis un peu perdu!
    Help?
    Merci encore pour vos efforts

    • y’a pas de régle gravée dans le marbre, hendrix plaçait la fuzz-octaver avant la wha-wha crybaby, faut essayer selon l’usage que vous en ferez…

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :