Blog articles guitares Fender - Jean Seb Maingot

Passion guitares Fender, pédagogie, matériel guitariste

bb king lucille

Comprendre et connaître le Blues

Comprendre et connaître le Blues

BB king : Comprendre et connaitre le Blues

Comprendre et connaître le Blues : La grille de blues et son développement. Vaste sujet nécessaire pour mieux aborder le jazz, et accessoirement tous les autres style. Facile à dire.  Tout d’abord, je tiens à préciser aux lecteurs que l’important c’est de connaitre les principales tonalités du blues. Observer et analyser selon les standards imposés par ce genre musical en particulier.

Comprendre et connaître les grilles de Blues

Pour comprendre et connaître le Blues, il faut étudier les guitaristes de blues rock et les blues-men célèbres, logique. Ceux qui ont marqué l’histoire de la musique tout au long du 20eme siècle.

On retrouve essentiellement les tonalités suivantes pour le blues majeur :

  • La(A) ou Mi(E) chez Eric Clapton ;
  • Mi bémol (Eb) pour Stevie Ray Vaughan et pour BBKing,
  • Sol, Fa ou Do pour Robben Ford ;
  • Ré (D) pour Albert King ;
  • Jimi Hendrix c’est le plus souvent en La bémol (Ab) et en Mi bémol (Eb) également bien que Jimi n’ai pas de tonalité préférée pour le blues, ses reprises sont variées et sa guitares est accordée un demi ton plus bas, comme Stevie Ray Vaughan par ailleurs.
  • David Gilmour et très orienté Sol mineur, Ré ou La mineur également mais ne privilégie pas une tonalité spécifique.
  • Autre exemple, Mark Knopfler guitariste de Dire Straits a toutes les influences du Rock & roll et du Blues dans son jeu le plus souvent orienté Fa majeur, La majeur ou Ré mineur.

Tous utilisent une base élémentaire dans leur morceaux : la grille de blues classique ou améliorée et/ou l’anatole que je vous expliquerai un peu plus loin pour vous aider à comprendre et connaître le blues.

Observez bien les habitudes de vos guitaristes favoris et familiarisez vous avec les tonalités d’usage. Sans oublier ensuite d’explorer vos grilles favorites dans différentes tonalités.

Vous constaterez que les meilleurs guitaristes sont passés par la case Blues/jazz avant (ou après) le succès. C’est incontournable pour avoir les bases de composition de morceaux populaires en Soul, R&B, Rock ou Funk.

Je vous conseille donc un entrainement régulier dans toutes ces tonalités pour familiariser votre oreille. Enfin vous constaterez, j’espère, que la majorité des tubes depuis les 60’s sont composés la plupart du temps dans des tonalités communes à l’héritage rock-blues.

Comprendre et connaître le Blues : Evolution technique de la grille de blues

Prenez les chanteuses variétoche « fashion » du moment genre Katy Perry, ou Pink. Vous constaterez que presque tous leurs morceaux sont inspirés de grilles d’accords standard en Sol et Mi. Les progressions utilisent vulgairement l’anatole plus ou moins améliorée, voire même la grille de rock/blues classique. En changeant l’ordre dans lequel les accords s’enchaînent et usant des accords relatifs mineurs d’une grille traditionnelle. Donc pour faire un tube de nos jours, inutile de vous casser le cul : pensez blues-rock-anatole. ;-P

La grille de blues et son développement – Télécharger le PDF

Mais bon, l’important c’est de vous transmettre quelques grilles intéressante ainsi qu’une explication sur l’évolution et la transformation de la grille de Blues pour mieux comprendre comment improviser et créer vos propres grilles.

Je vous propose donc un document à télécharger en PDF qui est très important et intéressant : il explique comment développer la grille de blues selon le cycle des quartes, ce qui revient à ajouter des II-V-I dans la grille pour enrichir le blues.

Premièrement, entrainez vous à jouer ces grilles d’accords. Si vous pouvez, enregistrez les en boucle avec une pédale et improvisez. Deuxièmement analyser les gammes que vous pouvez exploiter pour improviser. Expérimentez la méthode de développement de la grille sur un blues. Enfin, créez vos propres enrichissement en ajoutant des chromatismes et des II-V.

Concernant l’anatole, c’est assez simple il s’agit d’une progression d’accords de type : I-VI-II-V. Très utilisé partout dans le rock et la variétoche anglo-saxonne. J’ai remarqué que le chanteur-guitariste Christopher Cross dès le début des 80’s avait composé quasiment tous ses tubes avec cette progression d’accords en Mi et Sol.

Sur 10 tubes qui firent un carton dés le début des années 80, au moins 5 sont composés sur l’anatole en Mi ou en La. Idem pour Bruce Springsteen, Clapton aussi a pas mal exploité le filon de l’anatole.

En Do l’anatole ça donne : Do (C) – Lam (Am) – Rém (Dm) – Fa (F) – Sol7 (G7). Progression standard : Accords de niveau I-VI-II-IV-V. L’accord de niveau IV et optionnel mais vous pouvez le placer selon les besoins.

Une autre progression d’accord courante très appréciée de Clapton dans les années 90. Voici donc un exemple dans la tonalité de Sol majeur : IV(C)-V(D)-III(B-7)-IV(C)-II(A-7)-V(D)-VI(E-).

Vous constatez de nouveau qu’il s’agit d’une grille I-IV-V (dans le désordre). Grille de type rock blues mais avec des accords relatifs mineurs.

Si vous aimez l’anglais, je vous recommande l’article suivant du guitariste Bob Brozman qui énumère un grand nombre de grilles de base pour illustrer l’évolution des grilles de blues.

Je vais vous mettre plus grilles de blues mineurs à disposition… ça peut aider.

Bonne lecture et bon entrainement.

Précédent

Comment jouer le blues à la manière de BB-King?

Suivant

Guitare en kit

  1. auriez vous la deuxième page de ce document ?

  2. veux tu la deuxième page ? mais il y a une mesure qui s’est éffacée
    avec le temps, on en reparle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :