Blog articles guitares Fender - Jean Seb Maingot

Passion guitares Fender, pédagogie, matériel guitariste

Moduler grâce aux 7 accords de la tonalité principale (2)

Moduler changer de tonalité avec les 7 accords de la gamme harmonisée

Moduler grâce aux 7 accords de la tonalité principale (2)

Déjà rien que la phrase ça en jette non? on peut croire que c’est simple mais l’usage de cette technique est complémentaire à la théorie ou technique présentée dans l’article précèdent sur la modulation grâce au tableau des quintes et quartes. Vous devez connaitre ces règles par cœur pour pouvoir moduler à tout moment et résoudre vers une nouvelle tonalité, en particulier si vous utilisez des accords de septième.

Ces règles sont simples et reposent sur le tableau suivant que j’ai fait rien que pour vous avec mon tableur excel toute pourrite… C’est facile : dans la colonne de gauche les 7 accords de la gamme majeure diatonique, ce qui correspond à la tonalité principale de votre morceau et dans les colonnes de droite les 7 accords d’une autre tonalité quelconque vers lesquels vous pouvez moduler.

Le tableau vous indique clairement comment vous pouvez transformer un accord d’une tonalité donnée (Do dans notre tableau) en un autre accord d’une nouvelle tonalité de votre choix. En analysant un peu plus on constate que ce tableau se tient parfaitement avec les règles habituelles encadrant les progressions d’accord dans l’harmonie diatonique moderne. Bien évidemment ce tableau fonctionne pour la gamme majeure et sa relative mineure.

Les cases grisées représente les accords interdits, ceux vers lesquels vous devez pas moduler sans quoi vous allez vous retrouver dans une situation impossible trop dissonante et en opposition avec les mouvements de voix imposés aux changements d’accords dans une tonalité particulière.

tableau tonal changement d'accord

tableau tonal changement d’accord (trouver un accord pivot)

Alors comment que ça marche. Prenons l’exemple du tableau en tonalité de Do majeure. En fonction de votre cadence et du dernier accord de votre couplet, vous décidez de moduler et de marquer subitement le changement de tonalité et peut être même le changement de rythme.

Vous êtes sur le Do majeur ou Do majeur 7, cad l’accord de niveau I. Suivez la ligne de droite dans le tableau et vous constatez par exemple que Do majeur tonique peut se transformer dans n’importe lequel des accords de la nouvelle tonalité, c’est également le cas de l’accord de niveau IV. Donc l’accord de niveau I majeur peut devenir mineur, mineur 7, mineur 7/5b, 7 de dominante, etc. Moralité, je décide par exemple que mon Do majeur devient Do mineur 7. Il devient donc un accord de niveau II, III ou VI de la nouvelle tonalité. S’il se transforme en niveau II, ça veut dire que vous basculez vers Si bémol majeur, ok? S’il se transforme en accord de niveau III ça veut dire que vous êtes en La bémol majeur et s’il se transforme en accord de niveau VI vous êtes alors dans la tonalité de Mi bémol majeure. C’est simple ou pas? Compliquons la réflexion et l’analyse. Dans cet exemple vous constaterez que l’accord de niveau I majeur qui se transforme en accord mineur vous fait basculer soit vers 2, 3 ou 4 bémols à la clé en fonction de la position qu’occupera cet accord dans la nouvelle tonalité. Cad en tonalité majeure de Si bémol, Mi bémol ou La bémol comme nous venons de le voir.

Faites l’analyse en faisant la même manip avec l’accord de Fa majeur de niveau IV et basculer en accord mineur niveau II de la nouvelle tonalité. Vous basculez également en Mi bémol majeur. On retrouve donc toutes cette symétrie des voix et la relativité des gammes entre elles : en do majeur l’accord tonique qui devient niveau II mineur vous fait passer en Si bémol majeur (2 bémols à la clé) alors que l’accord de niveau IV qui devient mineur niveau II de la nouvelle tonalité vous fait basculer en Mi bémol majeur (3 bémols à la clé).

Pour finir, il existe les régles des accords interdits avec lesquels vous ne pouvez pas moduler. Exemple dans le cas d’une cadence parfaite en Do majeur. Vous arrivez sur votre accord de niveau V de dominante, Sol7 à ce moment là vous décidez de transformer le Sol pour changer de tonalité au lieu de vous résoudre sur votre Do majeur. Là rien de plus simple vous regardez les tableau et vous constatez que vous pouvez le transformer dans tous les accords de la nouvelle tonalité sauf de niveau II ou VII. Vous avez donc du choix… combiné avec les différents types de cadences, vous pouvez presque tout imaginer.

Les règles à respecter sont donc clairement indiquées dans le tableau :

  • L’accord de niveau I et IV peuvent se transformer dans n’importe quel accord de la nouvelle tonalité ;
  • L’accord de niveau II se transforme dans tout autre accord sauf en accord tonique de la nouvelle tonalité ;
  • L’accord de niveau V peut se transformer dans tout autre accord de la nouvelle tonalité sauf de niveau II et VII ;
  • L’accord de niveau III et VI peuvent se transformer dans n’importe quel accord de la nouvelle tonalité à l’exception de l’accord de niveau I et VII de la nouvelle tonalité ;
  • L’accord de niveau VII… suivez le tableau et vous comprendrez.

Je vous laisse essayer et commenter ce petit travail si ça peut aider d’autre lecteur. Si vous avez des doutes hésitez pas à poser vos questions. Sinon consultez la rubrique dédiée à l’harmonie et à la modulation.

Précédent

La modulation, comment changer de tonalité?

Suivant

Le funk de Nile Rodgers… la rythmique funky ça s’improvise pas!!

  1. Bonjour, je suis musicien professionnel.merci beaucoup pour toutes ces indications mais au chapitre comment moduler avec les 7 accords de la gamme je ne comprends pas pourquoi un accord sol septième de dominante donc du 5 ème degré ne peux pas se transformer en un accord de septième mineur donc degré 2 de fa majeur…tous les accords dont transformables?
    et pour les tonalités mineures, les degrés supportant des accords de nature différente qu en majeur il faudrait faire un autre tableau? Comment ça marche?
    merci à l avance pour les réponses.

    • En théorie ça s’explique facilement du fait du respect du sens des voix : ce tableau est à rapprocher du tableau de modulation grâce aux accords de dominante et ss-dominante. « Tous les accords sont transformables » : oui et non, c’est ce que le tableau indique! La raison à cela et que si vous transformez l’accord de niveau V en accord de niveau II vous basculez vers une nouvelle tonalité en voix opposées (en l’occurrence Fa Maj ou Sib Maj). Je pense que l’explication est là. Il est très rare de voir des modulation passant brusquement d’un ou deux # à la clé vers 1 ou 2 bémols à la clé sans passer par des pivots harmonieux préalables. Rien n’empêche la transformation en accord mineur du Sol mais pas en mineur de niveau II de la nouvelle tonalité, par contre en niveau III ou VI oui… et c’est vrai que ça peut paraitre étonnant.
      Lorsque que vous êtes sur G7 vous êtes normalement en tonalité de Do maj, si l’accord et G maj vous êtes en tonalité de Sol ou en tonalité de Ré et donc en suivant des voix montantes (quintes montantes, voir tableau des accords pivots), donc dans des tonalité avec des # à la clé et non des tonalité en quintes descendantes ou en voix descendante (tonalité avec b à la clé).
      On en revient à l’usage des accords pivots de dominante et/ou ss-dominante. Théoriquement avant de basculer vers une tonalité avec 1 bémol à la clé, il faut respecter le sens des voix via les accords pivots pour y parvenir (cad Do), c’est ce que l’on observe quand on suit le cercle des quintes ou quartes. On pourrait disserter longtemps dessus mais le procédé est expliqué du fait des techniques de modulation elles-mêmes. Ce tableau est la base théorique qui permet de respecter les règles strictes de modulation pour moduler « harmonieusement ». La plupart du temps on monte ou on descend vers un tonalité pour finalement revenir à celle de départ, et pour se faire le chemin à suivre est théoriquement « balisé »…

  2. Bertrand

    Bonjour.

    Je ne sais pas si j’ai bien compris.

    D’après le tableau je ne peux pas transformer mon ré mineur II en ré majeur I pour passer en tonalité de Ré majeur?

    Pourtant entre Do majeur et Ré majeur il n’y a que 2 # donc une modulation pas si brutale.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • y’a pas d’interdiction vous pouvez faire ce que vous voulez 🙂 !!
      Ce tableau est un cadre à mettre en relation avec le tableau des accords pivots pour moduler de façon progressive et utiliser les accords de transition, c’est la base théorique. D’après le tableau il serait préférable de passer avant par le sol ou le la-7 transformé en La7… par exemple… ou G7 vers Gmaj7 😉

  3. Excellent. Merci.
    Yves

  4. Blue Wolf

    Merci !

    Eureka

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :