tracé A65

Officiellement cette nouvelle autoroute ouvre ses portes aujourd’hui, le 16 décembre 2010. Quelques chiffres pour méditer sur le sujet :

  1. Coût total : 1.250.000.000€ (études et construction) ;
  2. Cout moyen du trajet entrée/sortie Langon-Pau: 22€ (la plus chère de France) ;
  3. Estimation de rentabilité : 50 ans selon A’lienor.

Si je fais un petit calcul vite fait ça veut dire que sur 50 ans, il faudrait en moyenne 3113 véhicules/jour à 22€ pour finir de rembourser l’ouvrage, couvrir ce qu’il aura coûté… Soit!

En revanche, si je me réfère aux chiffres transmis à la presse par le concessionnaire A’lienor la semaine dernière on est pas tout à fait au même niveau de rendement : « …Selon des projections de trafic réalisées par A’lienor, 9.200 véhicules pourraient circuler quotidiennement sur l’ensemble du trajet (cad Langon-Pau). Ce trafic pourrait monter à 13.000 véhicules/jour sur Pau-Thèze ».

Y’à déjà de quoi s’interroger sur les futurs super-profits d’A’lienor générés grâce aux gentils contribuables. L’autoroute est à peine ouverte que c’est déjà la plus chère de France et la plus longue à amortir? Cherchez l’erreur… bonjour les neu-neu de français. Remarquons au passage que si elle était moins chère ça lui donnerait une chance d’être plus souvent empruntée par les automobilistes et donc d’être amortie plus rapidement…ça me semble logique.

Donc en calculant de manière simpliste avec les chiffres transmis par A’lienor, l’ouvrage pourrait être rentabilisé sur 15 ou 20 ans et non sur 50 ans. Même si on considère un niveau élevé d’amortissement, cette estimation initiale ne prenait pas en compte le coût annuel d’exploitation (c’est en tous les cas ce que l’on comprend à lecture de l’article de presse). Mais quoi qu’il en soit, l’exploitation annuelle ne peut pas coûter à elle seule autant que l’ouvrage ni même le double, donc là j’ai un doute sérieux sur la qualité de l’information transmise. 50 minutes de gagnées entre Bordeaux et Pau et 50 ans pour couvrir l’investissement? De qui se moque-t-on?

Lire la suite