Comprendre et connaître les grilles de Blues (1)

BB king bluesman

La grille de blues et son développement est un vaste sujet nécessaire pour mieux aborder le jazz, et accessoirement tous les autres style…facile celle là!  Tout d’abord, je tiens à préciser aux lecteurs que l’important c’est de connaitre les principales tonalités du blues en fonction des standards imposés par les grands blues-men. En général, on retrouve essentiellement les tonalités suivantes pour le blues majeur : La(A) ou Mi(E) chez Eric Clapton, Mi bémol (Eb) pour Stevie Ray Vaughan et pour BBKing, Sol Fa et Do pour Robben Ford, Ré (D) pour Albert King et Jimi Hendrix c’est le plus souvent en La bémol (Ab) et en Mi bémol (Eb) également bien que Jimi n’ai pas de tonalité préférée pour le blues, ses reprises sont variées et sa guitares est accordée un demi ton plus bas, comme Stevie Ray Vaughan par ailleurs. David Gilmour et très orienté Sol mineur ou La mineur également mais ne privilégie pas une tonalité spécifique. Autre exemple, Mark Knopfler guitariste de Dire Straits a toutes les influences du Rock & roll et du Blues dans son jeu le plus souvent orienté Fa majeur, La majeur ou mineur. Tous utilisent une base élémentaire dans leur morceaux : la grille de blues classique ou améliorée et/ou l’anatole que je vous expliquerai un peu plus loin.

Observez bien les habitudes de vos guitaristes favoris et familiarisez vous avec les tonalités d’usage sans oublier ensuite d’explorer vos grilles favorites dans différentes tonalités. Vous constaterez que les meilleurs guitaristes sont passés par la case Blues/jazz avant ou après le succès. C’est incontournable pour avoir les bases de composition de morceaux populaires en Soul, R&B, Rock ou Funk.

Lire la suite