Fender Harvard Amp et Fender Esquire

Inutile de préciser que Steve ait pu marquer toute une génération de guitaristes rock, blues, soul et funk. Je vous invite à bosser ses plans de guitare et à essayer de comprendre car vous constaterez dans la pratique que son style se retrouve dans le jeu de presque tous les guitaristes modernes.

Pour ma part, je ne suis pas « Fan » de Cropper mais je trouve que son jeu est bourré de qualités, j’y retrouve moins de technique, plus de simplicité et autant d’atouts que quand je bosse des solos ou des plans de Jimi Hendrix et Eric Clapton. D’ailleurs ces deux derniers ne se sont pas privés d’utiliser les mêmes ficelles que steve dans leur jeu rythmique et mélodique. Puis entre nous, quand on joue sur une Telecaster « Dock of the Bay » sur le bout des doigts en maitrisant bien tous les plans de steve, on a l’impression de replonger dans une époque tellement riche musicalement et tellement pleine de symboles que ça devient un pur plaisir de guitariste, comme de jouer l’intro de « Soul Man » ou le riff de « Green Onions ».

Je ne vais pas m’étendre mais l’héritage de steve ça repose d’abord sur UN son : un couple simple Fender Telecaster 52 ou 63 ou nocaster 48-51/ampli Fender Harvard : au même titre que le Fender Pro Jr, deux potentiométres, 1 volume et 1 tonalité, et 1 hp de 10.

Cet ampli Harvard a la caractéristique d’être monté avec un HP Alnico 5 Jensen et un jeu de lampes tout à fait spécifique : 2 lampes 6V6GT, 1 lampe 5Y3GT, 1 lampe 12AX7 et 1 lampe 6AV6. Ça fait du monde non ?? Pour un petit 15 Watts ça déménage pas mal et en prise direct frontal. Et bén oui…ça sonnait ! Toutes les enregistrements jusqu’en 1967 ont été enregistrés avec cet ampli, aujourd’hui presque introuvable même en panne.

fender vintage harvard tube amp pro junior

fender harvard tube amp

Par la suite, Steve utilisa sur scéne des Fender Super Reverb (« Soul man » est enregistré avec cet ampli) et des Twin Reverb 57 et/ou black face … et ça suffit pour envoyer des buches. Comme steve l’explique, son Fender Twin favoris c’est celui avec les potentiométres rouges et la grille en tissu gris : « The Twin », modèle construit de la fin des 70’s jusqu’à la fin des 80’s, puissant et offrant un super grain, une reverbe chaude et clean, ainsi qu’une large palette de réglage.

Concernant les guitares, Steve a beaucoup joué également sur les Fender Esquire en mono single coil côté bridge.

Telecaster et fender deluxe amp Steve Cropper

Tout y est pour jouer cette musique faut pas grand chose de plus à l’exception peut être d’un overdrive et encore je pense que l’ampli suffit largement pour ça et steve précise ne rien utiliser comme effet complémentaire…

Fender telecaster Classic 60s reissue

Toujours la simplicité et encore la simplicité. Récemment il s’est mis à jouer sur une telecaster signature produite par Peavey, mais ces dernières années Steve a joué de multiples modèles et marques qu’il m’est impossible de lister.

Steve Cropper le répète depuis près de 35 ans : « la telecaster offre une polyvalence énorme pour qui veut bien se donner la peine de chercher. Lors des sessions dans le studio Stax, la telecaster a servi pour jouer tous les morceaux enregistrés de 1960 à 1967, qu’il s’agisse d’arpége, de riff ou de rythmique, clair ou crunchy, cette guitare dans sa configuration vintage (1948 à 1963) caractérise à elle seule le son du rock et du R&B de toute une époque… ». On peut penser que Léo Fender songeait à Steve Cropper lorsqu’il inventa la broadcaster.

Pour finir, voici une photo du modèle de guitare utilisé sur scène par Steve Cropper depuis quelques années. Il s’agit d’un modèle signature de marque Peavy, le manche ressemble au modèle EVH; l’équipement micro semble spécifique avec un humbucker splitable côté bridge. Niveau tarif j’ai pu constaté que ce modéle en finition standard se vend neuf aux alentours de 900$… c’est pas une fortune et bien plus accessible qu’une Fender Telecaster 62 reissue.

telecaster peavy steve cropper

Quoi qu’il en soit, si vous avez la chance de tester cette combinaison matérielle, vous comprendrez le pourquoi du comment le SON de la guitare R&B des années 60 reste irremplaçable. Bonne recherche et bon fun.