Utilisation de l’accord de septième diminué

Utilisation de l’accord de septième diminué : L’accord de septième construit sur la sensible (niveau VII de la gamme majeure) fut considéré comme une grande découverte musicale : L’accord de septième diminué.

En général cet accord s’écrit et se lit seulement « diminué ». Dans une premier temps quand on parle de l’accord de 3 notes composé de la Tonique/tierce/quinte, on a en effet un accord de 5 bémol, donc diminuée.

Mais, la quinte de l’accord originel et la nouvelle note ajoutée étant toute deux bémolisées, cet accord de septième crée un intervalle d’une septième diminuée par rapport à la tonique. La septième diminuée devient donc une septième double bémol, autrement dit l’enharmonique d’une sixte majeure. Différent de l’accord habituel dit min-7/5b (ou B-7/5b dans la gamme harmonisée de Do majeur) qui dispose d’une septième mineure classique et non diminuée.

Structure de l’accord de Do Septième diminué :

structure de l'accord de Do septième diminué

Structure de l’accord de Do septième diminué : On voit bien sur la portée la déclinaison des 3 renversements, donnant en fait 4 accords identiques dans leur structure.

Le fait d’avoir une quinte et une septième diminuée en sus de la tierce mineure équivaut à la superposition de 3 tierces mineures, ce qui caractérise l’accord de septième diminué, différent de l’accord naturel de min-7/5b. Et lorsque la tonique est redoublée en position supérieure, une autre tierce mineure apparait. Cela implique donc que l’octave se divise en 4 intervalles égaux d’une tierce mineure, ou équivalent à une tierce mineure, on retrouve nos 12 intervalles d’un demi-tons couvrant l’octave.

Si chacune des 4 notes qui le composent « Tonique (1ere)- Tierce(3b)- Quinte bémol (5b)- Septième double bémol (7bb) » est redoublée couvrant alors 2 octaves, il devient clair que chaque note de l’accord peut être considérée comme la fondamentale d’un nouvel accord à la structure et à la tonalité identique, composé des mêmes notes.

D’un point de vue enharmonique, les 4 accords font partie, en fait, d’un seul et même accord. Exemple des 3 principales positions de l ‘accord de septième diminué sur les 3 groupes de 4 cordes, avec fondamentale sur la corde de Mi (6), puis sur la corde de La (5) et enfin sur la corde de Ré (D) (voir notes composant l’accord) :

Doigté de l'accord de 7 diminue

Doigté de l’accord de 7 diminue : On constate qu’il s’agit toujours du même doigté pour les 4 renversements de l’accord sur un groupe de 4 cordes.

Exemple avec l’accord de Do Septième Diminué :

positions d'accord de Do diminué

Positions de Do Septième Diminué

Transformation et renversements de l’accord diminué

Dans chaque renversement de l’accord originel, les notes peuvent prendre le nom de fondamentale de troisième de 5eme, ou de 7em pour créer l’intervalle nécessaire à la formation d’un nouvel accord diminué, qui reste toujours le même sans sa composition.

Déplacement de l’accord de Do Septième Diminué sur la base du premier renversement :

Deplacement de l'accord diminué

Exemple avec Do Septième diminué sur la manche de la guitare (composé de Do-Mib-Solb-Sib dim). Sur le manche une tierce mineure égale 3 cases. Ainsi toute position de l’accord de Septième diminué peut  monter ou descendre sur la manche par groupe de 3 cases et composer ainsi un nouvel accord qui constitue le renversement enharmonique de l’accord originel. Ces 3 positions d’accord couvrent douze tons (voir tableau avec l’accord de Do Septième Diminué comme exemple).

L’accord diminué était, à l’origine (fin XVIe siècle), utilisé pour entendre les propriétés de « résolution » qui sont une des caractéristiques des VII de sensible. Dès le XVIIeme siècle, on s’aperçut rapidement des multiples usages d’un tel accord : Parce qu’il peut devenir 4 accords différents, il occupe 4 tonalités.

Cela signifie qu’il reste interchangeable dans 4 tons. Il constitue ainsi un passage unique entre ces tons. Cet accord connut rapidement un franc succès et ouvrit la porte à tout un monde de modulations nouvelles, simplifiant le passage vers d’autres tonalité proches ou éloignées.

N’hésitez pas à revoir les particularités de la gamme diminuée, également construite sur une série de tierces mineures.

D’autres articles expliquent l’usage et la structure de l’accord diminué dans la pratique.

———————————–